Melki Gama – Kojos

1.01K
42

Une aura festive se dégage à travers le morceau « Kojo » de l’artiste « Melki Gama ». D’autant plus que la composition musical à été réalisé par l’un de nous, l’occasion de s’exprimer librement et de façon simpliste nous a été donné par l’artiste pour adhérer au maximum aux traits
de son personnage.

Pour cette réalisation nous avons filmé trois scènes playback juxtaposés avec des plans d’illustration. Le nombre de figurants nous a permis de bien occuper le cadre et de garder un montage dynamique. Néanmoins, le cahier des charges nous exigeant une sortie rapide nous avons été contraints par l’espace limité des lieux disponible à cette période.

Melki Gama ?

Melki est né un 24 juillet à Cayenne (Guyane Française), il est le dernier d’une fratrie de 3 enfants de Père et Mère d’origine Martiniquaise. Il a grandi à Bordeaux sa terre d’adoption, il y vit encore.

Il est très tôt bercé par les sonorités Zouk, Kompa, Salsa, Reggae… (pour ainsi dire toute les musiques de la Caraïbe) dont ses parents sont fans, d’ailleurs son père fut Dj/Animateur de soirées, d’où cet engouement pour la musique.

A l’âge de cinq ans il est inscrit dans une école de musique où il joue du saxophone, peut on dire que la musique est au cœur de la famille,  puisque son grand frère joue du piano et sa sœur de la guitare dans la même école ?!
Un peu plus tard il intègre une chorale et alterne avec excellence entre le saxophone et le chant.

A douze ans, cette passion pour la musique se confirme car Melki commence à écrire ses premiers textes dans lesquels il laisse apparaître ses émotions en parlant, de tout et de rien mais surtout de RIEN à vrai dire 🙂
Il est bon de souligner que ça c’était avant, car depuis il écrit avec une grande sensibilité quel que soit le thème abordé dans ses textes.

Fan des artistes et groupes tels que Joey Star, Admiral T, Ruff Nèg, 113, Secteur A… qui sont d’ailleurs ses influences à l’époque.
C’est ainsi qu’avec une bande de potes collégiens ils montent un groupe (Psychik) où il rime et s’exprime au rythme du RAP.

L’aventure continue pour Melki. À 17 ans il évolue au sein du Collectif de RAP (Cardiak) qui lui a ouvert la porte de sa première scène officielle à la Rock School Barbey (Bordeaux). Melki en sort heureux, il est davantage prit de passion pour la musique et prend par la même occasion le goût de la scène.
Des rencontres musicales s’établissent peu à peu, l’occasion d’assurer la première partie d’ Ol Kainry (Factor x) et de Nessbeal.

En 2009, soucieux d’aller plus loin dans sa passion, il s’équipe de son premier matériel de home studio et commence à composer dans un autre style qu’est le Dance Hall.
De là va naître le titre ” Beautiful Gyal ” qu’il enregistre avec la complicité de Dorianne (Dory).
C’est d’ailleurs ce titre qui lui permet de se faire une place dans l’univers Dance Hall à Bordeaux.
Suivront d’autres rencontres qui donneront naissance aux titres : An studio a, An nou alé, Assé karé, Pran’Y G’Zup, Toi et Moi, Wine Up, Toujours O top, Nikita… avec l’étroite complicité de Car Studio, Dj Riddiz, Dj Kage, Don Shorty, Angio Music, Dj Clod-P, Kalim Prod, Kcl Prod, Selecta Tchad… Aussi en 2016 il reviendra dans son univers qui est le rap et melangera donc les styles.

Melki est mis en lumière par quelques Radios locales ainsi que Web Radios, notamment Radio Campus, Espace-Dialogue, Black Box, Mixey.Fr, Rig, Rfb … par des interviews ainsi que par la diffusion de ses titres, ce qui lui permet de multiplier les prestations en soirées, festivals et autres à Bordeaux, Nantes, Nancy … Quelques de ses morceaux seront aussi publiés en 2017 et 2018 par certains gros médias de rap français , tel que : BOOSKA-P, RapGhetto .com, Insta Rap World ou encore Rap français Buzz.

Il a assuré la première partie des concerts de Jade (2011), d’Axel Tony (2012) de Swé (2013) et d’autres prestations aux côtés de Politik Naï, Magic Feat Magic, Varsko Kidman… ainsi que d’autres concerts durant les dernières années.

On dira que le chemin se trace petit à petit mais sûrement.

Aujourd’hui plus que jamais déterminé, Melki a pour ambition de faire de la Musique sa victime.

(1010)

Comment(42)

  1. Yep bordeaux a l’appuie grosse force aux frangin le son est lourd le clip est soin bravo à quand le ptit morceaux de saxo samplé ma gueule #melkigama#kojos

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X