Home Musique BdxClipFestival Clips Bdx Clip Festival Mama Laveau – Walking in the dark

Mama Laveau – Walking in the dark

788
61

Après avoir ouvert le bal eurythmique du duo “Mama Laveau” en réalisant leur premier clip burlesque et décalé “Bouger comme Benoit”.

Le réalisateur Julien Robin signe là son dernier et second clip du groupe, “Walking in theDark”
(Titre phare du 1er EP de Mama Laveau) dont l’univers est radicalement différent du premier.

Une pure création artistique et édifiante aussi élégante qu’intriguante:
“Un cosmos abyssale et énigmatique d’où s’échappent les couleurs et s’élèvent nos sens. Ce projet est une plongée en apnée infinie et sans limites au cœur de l’abîme d’une rêverie.
Un voyage astral, lunaire, océanique, terrestre, céleste et gravitationnel au milieu, sur et dans un arc-en-ciel. ”

” Walking in the Dark, c’est mon coup de cœur Mama Laveau ! ”

Ce clip est un univers dans lequel gravitent plusieurs planètes artistiques :
– Le groupe :Arnaud Vecrin et Carl
– Le danseur: Rodrig Dibakoro
– L’artiste mondialement connut et précurseur de l’art Numérique : Miguel Chevalier.
– Le réalisateur et son équipe : Julien Robin Frédéric Kristiansson et Arnaud Teillet

“Je suis un GRAND rêveur depuis tout petit.
Mais un grand rêveur éveillé. Dans le sens où étant aussi un GRAND insomniaque, je ne dors pas ou très peu ! Je ne me souviens donc d’aucun rêve que mon inconscience pourrait me dessiner durant mon sommeil.
C’est frustrant..
L’une des clefs de ce projet était peut être de vouloir structurer un RÊVE…Ce rêve dont j’aimerais me souvenir mais que je ne vis pas. Faire de ce rêve une réalité. ”
Un rêve multidimensionnel ou chaque sens est sollicité et sollicitable comme bon nous sembles.
Où les Lois de la Physique n’existent plus et deviennent Physiques.
Un rêve conscient et inconscient, réel et irréel, rationnel et irrationnel, que l’on respire sans respirer, que l’on vit sans vivre.
Le rêve est paradoxale. C’est ce qui fait toute sa beauté et sa magie, tant on y est libre d’être libre. En rêvant tout devient possible.

Il y a un tas d’autres notions qui gravitent directement autour de ça :
L’incontournable dualité entre l’ombre et la lumière. La fascination pour l’inconnu, l’idée d’explorer l’inexploré. D’où la parfaite parallèle avec l’oeuvre “Digitales Abysses” de Miguel Chevalier, et du monde sous-marin qui me méduse tant !
Imaginez-vous être nyctalope l’espace d’un instant! Percevoir ce que vous n’avez jamais pu voir auparavant!
Voila un peu l’idée globale de la recherche autour ce clip.
A chacun de s’en imprégner comme il l’entends, mais surtout regardez le dans le noir ! (Rire)

Tourné dans le cadre de l’exposition de Miguel Chevalier “DIGITAL ABYSSES 2018” à la base sous-marine de bordeaux.
exposition en collaboration avec Surfrider Foundation Europe.

Cliquez-ici pour en savoir + sur Mama Laveau www.facebook.com/mamalaveau1
ou ici pour découvrir Julien Robin www.facebook.com/newpicproduction

(788)

Comment(61)

  1. On aime l’univers! Les mouvements du danseur, les couleurs
    Puis l’EP est top! Je l’ai maintenant tellement écouté, que les chansons me vienne naturellement en tête, notamment celle ci!
    J’adore le concept! Merci les gars 🙏🏽

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre avis nous intéresse !

Ne manquez pas les derniers replays sur #Bordeaux



Inscrivez-vous à la Newsletter de Bordeaux Replay !

Nos partenaires

X