Home Clips Bdx Clip Festival The Wackids – Rock’n Toys session : Highway to Hell

The Wackids – Rock’n Toys session : Highway to Hell

171
2

The Wackids réinterprètent le tube interplanétaire du groupe ACDC “Highway to Hell” armés d’une panoplie d’instruments jouets volés dans la chambre de leurs enfants.

Le concept des Wackids existe depuis plus de 15 ans : trois super héros du rock réinterprétant des tubes interplanétaires armés d’instruments jouets volés à leurs petits frères. De la rue aux caves de rock en passant par festivals et le jeune public, le groupe s’est enrichi et s’est diversifié d’années en années tout en gardant son objectif principal: fédérer absolument toutes les générations autour d’un spectacle musical.
Depuis 2 ans le groupe publie régulièrement sur YouTube des clips musicaux avec une charte graphique aussi minimaliste qu’efficace :
– Un site architectural insolite et visuellement puissant.
– Une captation en plan séquence fixe avec l’objectif grand angle d’une Go-Pro.
– Les 3 Wackids en tenue de scène avec une panoplie d’instruments jouets. Simple. Basique. DeS moYenS miniS PoUr Un effeT maxi.
Le clip d’Highway to Hell est tourné à Bordeaux dans un ancien réservoir de fuel qui alimentait les sous-marins allemands de la base sous-marine. Le lieu a été réhabilité et abrite actuellement la distillerie moon HarBoUr.
Le décor du clip est planté: une perspective fuyante dans un énorme tuyau de béton. en plus de son impact visuel, le choix du lieu est symboliquement pertinent pour illustrer la chanson. nous sommes ici au point de départ de l’autoroute de l’enfer ( le carburant des sous-marins de l’armée allemande, navires de guerre destinés principalement à la destruction des autres navires) reconvertie en distillerie de Whisky ( Bon Scott le chanteur d’aCDC est mort d’ivresse étouffé dans son vomi peu de temps après l’enregistrement d’Highway To Hell ).
THe WaCKiDS : Bongostar, Speedfinger et Blowmaster.

Dans la grande saga du rock, l’histoire des Wackids démarre il y a plus de 15 ans.
Alors étudiants, ils jouaient au sein d’un groupe de 9 musiciens. Lassés par la complexité de l’organisation des répétitions, la logistique de déplacement du matériel et la difficulté à trouver des lieux pour se produire, ils avaient envie d’une formule plus simple : faire de la musique quand et où ils le voulaient. Le meilleur endroit pour ça : la rue ! Deux impératifs s’imposent alors: une formule acoustique et des instruments facilement transportables. Après quelques tentatives rue Sainte Catherine à Bordeaux, ils prennent conscience de l’aspect visuel de leurs instruments: l’attention du public est focalisée sur leur « petit » xylophone Fisher Price à roulettes. L’intérêt est double : scéniquement c’est complètement dément de voir quelqu’un marteler un xylophone d’enfant en croyant dur comme fer qu’il fait le meilleur solo de rock du monde, et d’un point de vue musical ils trouvent une couleur bien à eux, avec des sons enfantins et rétros, résonnant dans l’inconscient collectif de chacun.
Des instruments jouets, un visuel détonant et des attitudes de superstars du rock : le concept des WACKIDS était né !

Cliquez-ici pour en savoir + www.wackids.com
ou ici pour suivre l’actu de The Wackids www.facebook.com/THEWACKIDS

Le projet – qui s’appelait alors Les Wackies – évolue et s’enrichit de nouvelles découvertes pendant sept années en alternant des concerts dans des festivals de rue, des bars, des soirées privées, des scènes amplifiées et des écoles. Leur terrain de jeu musical est donc assez vaste, tout comme leur public : de l’étudiant au grand-père en passant par l’enfant de 7 ans, toute la famille se retrouve dans ce concept de reprises décalées à la sauce « rock’n’toys », d’autant plus qu’ils accordent déjà une grande importance à l’interaction avec le public et à la mise en scène de l’univers du jouet.

Leurs premiers pas dans le réseau Jeune Public ont lieu en décembre 2009 lors du festival Sur un Petit Nuage à Pessac. La programmatrice les a repérés quelques mois auparavant lors d’une de leurs interventions dans une école et ils sont donc pour la première fois authentifiés « compagnie Jeune Public » auprès du réseau professionnel. Ils ne cherchent pas à adapter leur attitude ou leur ton car ils sont déjà très habitués à jouer pour un public familial. De la même manière qu’un bon dessin animé se regarde avec autant de plaisir de 5 à 85 ans avec des niveaux de lecture et des références différentes, ils entendent présenter un spectacle transgénérationnel qui transporte toute la famille. Armés de leurs instruments-jouets, ils racontent donc 50 ans d’histoire du Rock en réinterprétant les tubes interplanétaires des grandes stars mondiales : de Chuck Berry aux White Stripes en passant par les Stones et les Beatles. Et comme tout grand groupe de rock qui se respecte, ils appellent ce spectacle « World Tour ».

WorlD Tour – 2010 / 2015
La tournée du spectacle débute en mai 2010 et se poursuit jusqu’en août 2015 avec un total de plus de 450 représentations ! En l’espace de 4 ans le spectacle s’affine, gagne en humour et en efficacité. Les jauges des salles ne cessent d’augmenter et passent d’une centaine de spectateurs au début de la tournée à 2000 personnes lors d’un plein air pour la soirée de clôture du Festival Au Bonheur des Mômes en 2013. L’énergie est toujours présente, le public se laisse emporter par l’humour décalé et la folie du rock’n’roll.
Le spectacle connaît un franc succès dans le réseau professionnel et la presse. Tout d’abord sélectionné par Régions en Scène en 2011, le World Tour fait partie de la tournée Chaînon Manquant 2013-2014. La demande de programmation est telle qu’il est reconduit pour la saison 2014-2015. En parallèle du réseau Chaînon, The Wackids jouent dans des SMAC, des Scènes Nationales, des Scènes Conventionnées Jeune Public, des Centres Culturels et dans des festivals divers et variés.
De La Scène aux Inrocks en passant par les journaux régionaux, la presse fait l’éloge du spectacle: “malin, drôle, étonnant, le concert des Wackids est l’archétype du spectacle que l’on n’attendait plus pour initier les plus jeunes à la musique et à la culture rock” La Scène. “mêlant adroitement autodérision, caricature et humour… (The Wackids)… ont su réveiller chez les adultes des souvenirs profondément enfouis et inoculer aux plus jeunes le virus du rock’n’roll” Dernières Nouvelles d’Alsace.
La dernière représentation du World Tour a lieu en Août 2015 afin de laisser place à la nouvelle tournée des Wackids : Stadium Tour.

STADIuM Tour – 2015 / 2019
Les « retours » du World Tour sont excellents, toutes tranches d’âges confondues. Les enfants s’identifient à ces 3 super héros (Bongostar le rouge, Blowmaster le jaune et Speedfinger le bleu) en développant une attitude de vrais fans : t-shirt du groupe, dédicaces, cadeaux aux couleurs primaires, etc. Les ados, réticents au premier abord devant un spectacle « pour enfants», s’approprient cette culture rock’n’roll de plus en plus à la mode. Les parents s’amusent du second degré et finissent par se lâcher, entraînés par l’énergie des enfants. Les grands-parents ou arrières grands-parents retrouvent dans cette musique les souvenirs de leur jeunesse. Une fois le spectacle terminé, l’échange continue en fouillant dans les souvenirs et en ressortant les vieux disques pour faire découvrir aux plus jeunes les grands noms se cachant dans le répertoire des Wackids !
Le challenge pour ce nouveau spectacle est de ne pas décevoir.
La tournée du Stadium Tour débute en septembre 2015, après 3 semaines de résidence dans des lieux partenaires (Rocher de Palmer à Cenon-33, Maison du Peuple à Millau-12, Caravelle à Marcheprime-33). Elle se poursuivra jusqu’en août 2019, avec le même succès que le World Tour : ce 2e spectacle sera joué près de 500 fois en 4 ans de tournée en France principalement mais aussi en Suisse, et une date en Espagne.
La scénographie inédite avec un W lumineux en fond de scène, le lightshow XXL, le répertoire… Tout est renouvelé pour ce spectacle en gardant ce qui fait l’essence des concerts des Wackids et l’enthousiasme est au rendez-vous. Le groupe fédère toujours un public familial, les petits « jumpent » comme des grands sur Nirvana et la version de Bohemian Rhapsody de Queen ravit les grands qui chantent pour les petits…
Les musiciens régalent leurs fans de petites vidéos postées régulièrement sur les réseaux sociaux et en 2017 c’est l’explosion, leur reprise de Killing in the name de Rage Against the Machine fait le tour du monde et atteint aujourd’hui plus de 3 millions de vues !
L’impact médiatique est immédiat et du Huffington Post à Canal Plus, les articles et reportages se multiplient. La notoriété des WACKIDS grandit au-delà de leur public.

SCENES PRINCIPALES WORLD TOUR & STADIUM TOUR
La Rose des Vents à Villeneuve d’Ascq (59) / Le Rocher de Palmer à Cenon (33) / Europavox à Clermont-Ferrand (63) / La Sirène à La Rochelle (17) / L’Entrepôt au Haillan (33) / Le Stereolux à Nantes (44) / Au Bonheur Des Mômes au Grand-Bornand (74) / La Carène à Brest (29) Centre Culturel John Lennon à Limoges (87) / Sur un Petit Nuage à Pessac (33) / Petits et Grands à Nantes (44) / Le Théâtre de la Maison du Peuple à Millau (12) L’Athanor à Albi (81) / Le Quai des Arts à Pornichet (44) / La Paloma à Nîmes (30) / La Nouvelle Vague à St Malo (35) / Le Tétris au Havre (76) / Le Carré-Colonnes à St Médard-en-Jalles (33) / Le Piano’cktail à Bouguenais (44) / Le Domaine d’O à Montpellier (34) / Le Théâtre de Morteau (25) / La Luciole à Alençon (61) / Les FrancoManias à Bulle (Suisse) …
… et encore un grand nombre de salles terriblement rock’n’roll !!

 

Wackids-Highway to Hell

PRESSE WORLD TOUR & STADIUM TOUR
« Parce que le rock’n’roll n’a pas d’âge, le trio s’adresse aux petits comme aux grands (…) et le résultat est parfait. » HUFFINGTON POST
« malin, drôle, étonnant, le concert des Wackids est l’archétype du spectacle que l’on attendait plus pour initier les plus jeunes à la musique et à la culture rock. » LA SCENE
« Peut-être l’un des meilleurs groupe de rock pour les jeunes qu’on ait sur le territoire français. » MIDI-LIBRE
« Leur pouvoir magique à eux, c’est d’initier les mômes à la culture rock. » LE NOUVELLISTE
« La taille des guitares électriques, batterie ou basse
n’empêche pas le groupe de jouer dans le rouge, pour des bambins ébahis et rapidement possédés. » LES INROCKS.COM
« Bongostar, Blowmaster et Speedfinger brûlent la scène avec leur nouveau spectacle “Stadium Tour”, le micro de hello kitty en pleure d’émotion…» SUD-OUEST
« Un vrai show familial qui bouscule le train-train quotidien et offre une parenthèse sensationnelle à coup de riffs bien sentis. » NICE-MATIN
« mêlant adroitement autodérision, caricature et humour
les Wackids ont su réveiller chez les adultes des souvenirs profondément enfouis et inoculer aux plus jeunes le virus du rock’n’roll. » DERNIERES NOUVELLES D’ALSACE

(171)

Comment(2)

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *