Home Clips Bdx Clip Festival Styme – Solitaire

Styme – Solitaire

459
67

En écoutant la chanson de Styme j’ai immédiatement été marqué par ce refrain « elle veut que je sois doux, que je sois son doudou» relatif à un sentiment de possessivité ressenti mais paradoxal au titre du single «Solitaire».

La chanson évoque clairement les doutes et les problématiques liés à la non réciprocité d’un désir d’engagement dans un couple en devenir.
En effet, nous avons pour la plupart peur de la solitude mais nous sommes souvent craintifs face à l’engagement. C’est donc tout naturellement que j’ai voulu exploiter ce sujet en étroite collaboration avec l’artiste. Tout en m’éloignant des archétypes stéréotypés des relations entre
l’homme et la femme. Ceux-ci plaçant toujours l’homme dans une position de décideur.
C’est dans la volonté de faire un « pied de nez » à ces archétypes que j’ai souhaité une femme forte, sûre d’elle, et décisionnaire aux côtés du chanteur. S’engager dans une relation est loin de lui faire peur. Elle dirige l’homme qu’elle convoite d’un regard, ce dernier ne peut rester indifférent face à un tel charisme. Il en découle une chorégraphie où chaque mouvement est un symbole de la femme confiante.

L’axe additionnel

Cette femme, est-ce un mirage, ou un rêve inavoué du chanteur ? Le mythe de l’homme et de la sirène m’a semblé être un axe
complémentaire originale pour traiter ce sujet. En effet, quand on parle de « sirène », les premières images qui nous passent par la tête sont en général celles de la sirène d’Ulysse la tentatrice manipulatrice à la limite du monstre marin. Ou bien la célèbre rouquine du monde de Disney qui rêvait de « partir là-bas ».
J’ai donc voulu exploiter ce mythe tout en subtilité. Vous verrez notamment que l’actrice apparaît au début du clip comme
sortie des eaux profondes, vêtu d’un maillot à sequin doré (représentant les écailles divines de la sirène). ​Il était aussi essentiel pour moi de terminer cette vidéo par un regard de l’artiste vers la mer. Il s’agit d’ajouter la symbolique du trésor perdu. Car la femme est le trésor de l’homme et la sirène celui des mers.

 

Il s’agit d’un clip tourné l’été dernier dans deux principaux endroits : La plage et un terrain de Basket. La plage surtout parce que nous voulions mettre en scène la symbolique de la sirène à notre façon. Mais aussi parce que c’est un très beau lieu.

Le terrain de basket parce que l’artiste est un passionné de sport et pour bien montrer qu’il peut être heureux juste en le regardant ou en le pratiquant. Nous avons un troisième lieu qui est un parking.
Nous cherchions un lieu sombre pour contraster avec le soleil et la plage car dans le troisième couplet le texte est beaucoup plus profond et parle de choses beaucoup moins gaies.

Pour finir c’est une manière de donner un léger côté « Street » au clip. Vous remarquerez qu’à ce moment l’artiste justifie et assume sa « solitude », devient beaucoup plus viril mais reste toujours respectueux.

Cliquez-ici pour suivre l’actu de Styme www.facebook.com/Stymelapagefan

(459)

Comment(67)

  1. Tres joli clip avec des paroles tres vraies sur les relations homme/femme….
    La danseuse degage un magnétisme de fou et le refrain reste en tete…
    Tout est reussi

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *